SURISTATLe portail des enquêtes en ligne et de l'analyse de donnéesSuristat
 Suri qui ? MéthodologieMédiaRessources
Site en français
English website
 
 Espaces dédiés
Bloqué(e) dans le cadre d'une de vos études ou de vos recherches ? Besoin de vous rafraîchir la mémoire ou de vous perfectionner ?
L'information ou l'outil dont vous avez besoin est sans doute sur Suristat !
 
IdentifiantMot de passe 
Accueil > Méthodologie > Analyser > Analyse qualitative - Les études documentaires et les interviews > Quatre 7 sur 7 vus par l'analyse de données textuellesS'inscrire

Quatre 7 sur 7 vus par l'analyse de données textuelles

Après la saisie mot à mot de quatre émissions animées par Anne Sinclair, les textes de quatre hommes politiques invités (Madelin, Lang, Pasqua et Bayrou) sont ici succinctement décrits, comparés et analysés, tant sur la forme que sur le fond. L?analyse lexicale nous fournit ici une nouvelle grille de lecture.

D’un coup d’oeil... les caractéristiques d’énonciation de chaque invité
 
 
MADELIN
LANG
BAYROU
PASQUA
Nombre d’interventions
78
53
49
83
Nombre total de mots
2191
2098
1349
1814
Pourcentage du corpus total
29.4%
28.2%
18.1%
24.3%
Longueur moyenne de l’intervention (en nb de mots)
28
39.5
27.5
22
Nombre de mots différents
988
1151
725
889
Nombre de mots exclusifs
512
660
332
436
Fréquence maximum
29
20
20
42
Répétition moyenne
2.22
1.82
1.86
2.04
Mot le plus fréquent
 faire
dire
fait
faut
 
Sur une émission d’une même durée, selon un schéma journalistique identique, nous pouvons comparer l’expression des quatre invités sur une base objective.
 
Les premières statistiques générales font apparaître que:
- Pasqua (83 interventions) et Madelin (78) ont pris plus souvent la parole
- Madelin et Lang ont prononcé un plus grand nombre de mots, respectivement 2191 et 2098.
- Moins nombreuses, les interventions de Lang sont beaucoup plus longues (pratiquement 40 mots). A l’inverse, Pasqua intervient plus souvent et plus brièvement (21,86 mots)
 
La richesse d’expression des quatre hommes politiques est très variable:
- Lang a utilisé 1151 mots différents contre seulement 725 pour Bayrou.
- Le même Lang utilise 660 mots qui lui sont exclusifs (les autres invités ne les ont pas prononcés), les mots exclusifs de Bayrou sont deux fois moins nombreux.
- Les fréquences maxima et les répétitions moyennes nous indiquent nettement que Pasqua et Madelin ont un discours plus répétitif.
 
Pour une première analyse du contenu, nous voyons que chaque politique a privilégié un mot différent. Madelin veut « faire », Lang est venu pour « dire », Pasqua rappelle qu’il « faut »..., tandis que Bayrou « fait »...
 
Les verbes favoris des politiques
 
Comme la carte suivante permet de le visualiser, chaque invité anime son discours en utilisant des verbes qui lui sont propres:
- Madelin est très actif, dynamique et concret: travailler, continuer, créer etc.
- Bayrou est plutôt abstrait et passif: exister, vivre, demander, entendre,
- Pasqua est dogmatique et figé: connaître, savoir, devoir, falloir
- Lang « noyé » au centre de la carte ne se distingue pas par l’emploi particulier d’une série de verbes, en cela ses verbes sont communs (ce qui peut être considéré comme un point négatif).
 
Les mots spécifiques de chaque intervenant
 
Dans la liste des mots spécifiques, nous retrouvons tous confondus (verbes, substantifs, adjectifs etc.), les thématiques et le vocabulaire préférés de chaque homme politique.
Nous remarquons à nouveau le discours technique, énergique et plein de propositions, employé par Madelin.
La culture et l’abstration reste l’apanage de Lang.
Bayrou se concentre sur son ministère et Pasqua sur ses cibles favorites...
 
simulation flash
ENQUETES WEB
Sphinx Online vous accompagne de la conception d'enquête à l'interprétation des données.

>> Enquêtes Web
>> Reporting
Suristat Le portail des enquêtes et de l'analyse de données· © 2007
Tous droits réservés. Pix-m.com
Mentions légales | Contact | Webmestre